RDC: 22 civils tués dans une attaque de miliciens en Ituri (armée)

Les victimes ont été achevées lors d’une cérémonie funéraire

Une vingtaine de civils ont été tués, durant la nuit de vendredi à samedi, dans une attaque perpétrée par des miliciens d’un groupe armé dans la province de l’Ituri située dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé samedi l’armée congolaise.

« Vingt-deux civils ont été tués par des rebelles de la milice « Zaïre » au village Damas, en groupement Musama, dans le territoire de Djugu, province de l’Ituri durant la nuit du vendredi à ce samedi 06 août », souligne un communiqué des Forces armées de la RDC.

Les miliciens ont surpris leurs victimes rassemblées pour les funérailles du chef de leur groupement décédé, a indiqué Gregoire Mugisha, membre de la société civile locale.

« Ils ont ouvert le feu sur la foule qui était en plein cérémonie de deuil », a-t-il précisé, ajoutant que « onze femmes et cinq enfants font partie des victimes, alors que 16 autres personnes grièvement blessées sont « entre la vie et la mort dans les centres hospitaliers où ils sont pris en charge ».

La milice « Zaïre » sévit dans l’Ituri où elle se dispute des terres et carrés miniers avec la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), un groupe armé à la base d’une série de massacres depuis 2017 en Ituri.

Sa terreur a déjà provoqué le déplacement d’un demi-million de personnes de la région en quatre ans, selon les Nations Unies.

Source: AA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.