« UN LIEN ENTRE LE SPORT TERRESTRE ET LE SPORT AQUATIQUE »: LA PASSERELLE OLYMPIQUE POSÉE À SAINT-DENIS

Accessible aux vélos et piétons, elle reliera le Stade de France au centre aquatique olympique.

C’est un projet symbolique. La passerelle olympique, qui reliera notamment le centre aquatique olympique au Stade de France, deux sites majeurs des JO de Paris 2024, a été posée à Saint-Denis ce mardi.

Quinze mois ont été nécessaires à la conception et à la construction de cette passerelle. L’opération de la pose à son emplacement définitif se poursuivra jusque dans la nuit de mardi à mercredi.

« La passerelle sera utilisable par les piétons et par les vélos. On sera dans les temps, évidemment », promet-il.

Un projet « pour l’avenir »

« C’est un lien entre le sport terrestre et le sport aquatique, se réjouit Jean-Michel Genestier. C’est pour les Jeux olympiques, mais c’est aussi pour l’avenir. Parce que ce sont des établissements qui resteront. Et puis, c’est le lien entre deux quartiers: le quartier du Stade de France, avec ses habitants, et le futur quartier de la Plaine Saulnier, qui verra (…) arriver de nouveaux habitants », poursuit-il.

Plusieurs milliards d’euros ont été investis dans le populaire département de la Seine-Saint-Denis à l’occasion des JO, dont la cérémonie d’ouverture se tiendra dans deux ans. Le village des athlètes, à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et de l’Île-Saint-Denis, accueillera par exemple 6000 habitants une fois les sportifs partis.

En attendant, l’Autoroute A1, qui a été fermée pour l’opération de pose de la passerelle, ne rouvrira qu’à partir du 11 août prochain, le temps de retirer toutes les infrastructures de chantier et de réinstaller les panneaux de signalisation.

Source: BFM TV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.